Membres

Les membres fédérateurs de Cinédesign sont :

Pia Pandelakis est maître de conférences en design (spécialité design graphique) à l’Université Toulouse - Jean Jaurès où el enseigne notamment dans le cadre du master DTCT et s'inscrit dans le laboratoire LLA-CRÉATIS. Ses recherches actuelles, inscrites dans le champ des études culturelles / gender studies articulent cinéma et design (projet CinéDesign), et travaillent à penser un queer design. Sa thèse de doctorat (Paris 3 — Sorbonne Nouvelle, 2013) a été menée sous la direction de Jean-Loup Bourget s’intitule L'héroïsme contrarié, et traite des formes du corps héroïque masculin dans le cinéma américain récent (1978-2006).

Mélanie Boissonneau est docteure en études cinématographiques et audiovisuelles. Sa thèse, dirigée par Laurent Jullier s’intitule : PIN-UP!
 Figures et Usages de la pin-up cinématographique au temps du «pré-code» hollywoodien (1930-1934). Elle enseigne à l'université Paris 3 Sorbonne-Nouvelle et à L’École de la Cité. Membre de l'IRCAV, elle a publié en 2010 chez Armand Colin, Les pin-up au cinéma, co-écrit avec Laurent Jullier.

Irène Dunyach est docteure en design graphique. Elle a soutenu au printemps 2017 sa thèse intitulée « Les espaces graphiques de la transition — repenser le design éditorial pour concevoir de nouvelles expériences de lecture » (université Toulouse 2 Jean Jaurès - Laboratoire LLA Creatis), dans laquelle elle interroge les modalités de contact entre lecteur/trice/s et objet éditorial contenant des récits de fiction. Elle monte, début 2017, en collaboration avec Édith Mercier, la maison d’édition Les Presses Fantômes, qui se focalise sur la réédition de textes passés dans le domaine public. Elle enseigne le graphisme et la théorie du design dans la licence Design de l’université Toulouse - Jean Jaurès depuis 2012.

Anthony Masure est agrégé en arts appliqués et ancien élève de l’École Normale Supérieure de Cachan, section Design. Il est également maître de conférences en design à l’Université Toulouse – Jean Jaurès, laboratoire LLA-CRÉATIS. Il a cofondé les revues de recherche Réel-Virtuel et Back Office. Sa thèse en esthétique sur « le design des programmes » a été dirigée par Pierre-Damien Huyghe à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Son essai Design et humanités numériques est à paraître en 2017 aux éditions B42. Site Web : http://www.anthonymasure.com